Visiter Laon

Visiter Laon, la Montagne Couronnée

Laon doit son surnom de Montagne Couronnée au fait que la ville soit bâtie sur une colline depuis laquelle la silhouette de la Cathédrale de Laon se détache des plaines picardes. Moins touristique que Lille ou Amiens, la préfecture de l’Aisne n’en reste pas moins une ville charmante et chargée d’histoire. Je vous emmène à la découverte de ses ruelles et ses petits secrets !

Arpenter la Cité Médiévale et ses ruelles

La butte de Laon est habitée depuis la préhistoire. On trouve d’ailleurs encore dans les environ des habitations troglodytes, nommées « Creuttes » dans la région, dont les tout premiers vestiges datent de cette époque. Plus tard, cet emplacement stratégique fut choisi par les Romains pour y ériger un fort. Au Moyen Âge, la vieille ville actuelle fut une résidence royale. Elle fût même la capitale du royaume de France durant presque 100 ans sous les Carolingiens. Au 17ᵉ siècle, elle fut assiégée et conquise par Henri IV.

Il subsiste de ce passé riche et parfois tourmenté de superbes édifices, notamment religieux. La vieille ville de Laon est le plus grand secteur sauvegardé de France, et arpenter ses ruelles, franchir ses portes fortifiées ou admirer ses hôtels particuliers, c’est une véritable plongée dans le passé.

Les ruelles de Laon sont une invitation à plonger dans le passé. Les amateurs d’art et d’histoire devraient s’y sentir comme des coqs en pâte !

Franchissez la porte d’Ardon, autrefois empruntée par les monarques pour accéder à l’intérieur des remparts et laissez vous porter par votre inspiration. Autre option, rendez-vous à l’office du tourisme, situé juste à côté de la Cathédrale, pour récupérer un plan gratuit de la vielle ville avec les principaux points d’intérêt.

Lors de votre promenade, ne manquez surtout pas le Palais épiscopal (actuel Palais de Justice), la Cour du Dauphin, l’église Saint-Martin, la rue Châtelaine et ses commerces ou encore la ruelle des Neufliers et ses fresques.

Visiter la Cathédrale

Le monument le plus impressionnant est sans conteste la cathédrale Notre Dame de Laon. De style gothique, sa construction fut achevée en 1235. Et si vous levez les yeux, vous ne manquerez pas de remarquer un détail insolite. Ses deux tours sont ornées de statues de bœufs, ajoutées à l’édifice pour rendre hommages aux bovins qui aidèrent à transporter les pierres nécessaires à la construction depuis les carrières voisines. Une légende raconte également qu’un bœuf divin apparu comme par miracle aurait aidé à achever les travaux de la Cathédrale.

Vous pouvez monter dans les tours de la Cathédrale dans le cadre de visites guidées organisées par l’office du tourisme chaque samedi et dimanche à 14 h. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de le faire lors de mon passage, mais la vue sur la vieille ville depuis là-haut est, parait-il, grandiose !

Vous pouvez réserver vos visites guidées à Laon directement sur le site de l’office du tourisme.

Se balader le long du chemin des remparts

Comme la plupart des villes fortifiées, Laon possède son chemin des remparts. Une jolie boucle de 6 km, soit environ 2 heures de marche, permet d’en faire le tour et d’apprécier. Au passage, vous pourrez admirer bon nombre des monuments incontournables de Laon. Sur votre chemin, vous bénéficierez également de jolies vues sur la campagne environnante.

Si vous n’avez pas envie de marcher autant, je vous conseille a minima de parcourir la portion en contrebas des remparts entre la promenade de la Couloire et le palais de Justice. Vous aurez alors un point de vue imprenable sur la Cathédrale.

L’itinéraire complet est à télécharger sur le site randonner.fr

Découvrir les Souterrains de Laon

Laon est, comme je vous le disais, bâtie sur une butte calcaire. Ce matériau tendre et friable a très vite mené les hommes à exploiter les sous-sols de la ville, créant ainsi une multitude de galeries et de carrières souterraines. Si vous souhaitez avoir un aperçu de ce dédale, direction l’office du tourisme. Juste à côté se trouvent près de 400 m de galeries aménagés et ouvertes aux visiteurs. Avec un parcours qui mêle vidéo-mapping et audioguide, les souterrains de Laon offrent une expérience insolite et immersive qui retrace de façon ludique et en 1 h à peine, l’histoire de la ville de la préhistoire à nos jours.

Souterrains de Laon

Les réservations et le retrait des audioguides se font directement auprès de l’Office du Tourisme de Laon.

Balade dans la Cuve Saint-Vincent

Envie de découvrir un petit coin de campagne à quelques minutes à peine du centre-ville de Laon ? Direction la cuve Saint-Vincent !

Sortez de la ville fortifiée par la porte d’Ardon et empruntez la Sente du Temple. Ce petit escalier pentu qui se prolonge par un sentier en terre descend à pic vers le bas de la butte de Laon. Il s’agit d’une des fameuses « grimpettes de Laon« . Une fois en bas, suivez le Chemin des froids culs. Il se transforme vite une simple route de terre puis se prolonge dans la forêt pour atterrir en bas d’un grand escalier. Une fois en haut, vous arrivez au niveau de l’Avenue de la République. Poursuivez vers la droite pour rejoindre la belle Église Saint-Martin. De là, vous pouvez emprunter la jolie rue Thibezard, une jolie voie pavée qui vous conduira vers le centre historique.

Attention, cet itinéraire est déconseillé aux poussettes, aux très jeunes enfants ou si vous n’avez pas le pied sûr. Certains passages sont étroits ou pentus et la balade comporte des escaliers.

Cette balade m’a été conseillée par le sympathique gérant de la micro-brasserie BMC, nichée à quelques pas de la porte d’Ardon. Je vous conseille d’ailleurs d’y faire un saut si vous aimez la bière !

Informations pratiques pour visiter Laon

Le moyen le plus simple pour se rendre à Laon depuis Lille est certainement la voiture. Cela vous permettra d’en profiter pour visiter les environs si vous y passez le week-end.

Il existe plusieurs parkings gratuits à Laon pour se garer à proximité immédiate de la vieille ville. Le parking de la Promenade de la Couloire ou celui situé en haut de la rue Marcel Bleuet sont selon moi les plus pratiques.

Laon est également facilement accessible en train depuis Amiens, Saint-Quentin ou Paris.

J’espère que cet article vous aura donné envie de visiter Laon. Et pourquoi pas en profiter pour passer un week-end dans l’Aisne ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.